Carton RougeDiversMatérielsStarlink

Starlink ⭐ Tests de débit et performances par temps de pluie et d’orage

Introduction

Dans cet article, nous allons voir ce que donne Starlink sous une bonne pluie et de l’orage.

Tests de débits et de temps de réponse

J’ai eu plusieurs fois des questions sur le débit de Starlink par un temps un peu couvert.
Pour les sceptiques, c’est vraiment orageux aujourd’hui et il pleut.
On va en profiter pour faire un test de débit.
En même temps, on va se faire un test ping avec l’IP de Google 8.8.8.8 pour voir les micro coupures, si il y en a.
Pour le débit, il varie entre 50 et 180 Mbps ce qui reste très honnête.

Test de débit Starlink 1
Test de débit Starlink 1

Il y a également une vidéo Youtube qui tourne en même temps pour expliquer un deuxième phénomène.
Ce n’est pas parce que vous avez des micro coupures avec Starlink que cela va vous faire « lagguer » votre streaming ou votre jeu.
La micro coupure est vraiment courte, d’où le terme « micro« .
On va se faire un deuxième test de débit dans la foulée.

Test de débit Starlink 2
Test de débit Starlink 2

Ici on oscille entre 50 et 60 Mbps.
Aujourd’hui, il y a une sacrée couche nuageuse et il y a de la pluie qui tombe directement sur la parabole.
On va faire un autre test et la vidéo est fluide, il n’y a aucun problème, il n’y a pas de micro coupure.
Les micro coupures peuvent être dues à votre réseau, avec une petite surtension.
Il ne faut pas simplement accuser Starlink car la source peut être un souci électrique.

Test de débit Starlink 3
Test de débit Starlink 3

Le débit est pas mal puisqu’on est à 123 Mbps en descendant pour 25 Mbps en ascendant.
On va relancer un test : la vidéo en fond est toujours fluide.

Test de débit Starlink 4
Test de débit Starlink 4

Maintenant le test affiche 84 Mbps en descendant donc on est pas mal.
Allez, encore un dernier test pour confirmer que le débit est stable par temps nuageux et pluvieux.

Test de débit Starlink 5
Test de débit Starlink 5

Conclusion

Comme vous avez pu le voir, malgré un temps bien chargé, une bonne couche de nuages, on a un débit qui n’est pas aussi bon que d’habitude, certes, mais qui n’est pas dégoutant non plus car on est au minimum à 50 méga par seconde au lieu de la fourchette entre 150 et 300 Méga / seconde.

Afficher plus

Yves KLINGER

Passionné d'informatique depuis plus de 20 ans, touche à tout, j'essaie d'expliquer l'informatique pour qu'il soit compris par le plus grand nombre et pour que vous puissiez vous dépanner à bas cout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page